Mes bonnes adresses à Tanger

Après mon voyage en train de Paris à Tanger en passant par Barcelone et Séville, j’ai eu le temps, en restant deux semaines sur place, de parcourir longuement la Médina et de découvrir de jolies adresses :

Restaurants

Le Salon Bleu : très bien situé dans la médina, ses terrasses en extérieur bénéficient d’une superbe vue. Pour un verre ou un déjeuner healthy (formules salades-dessert), à condition de ne pas être allergique aux chats qui adorent se faufiler sur les tables

L’hôtel Continental : un ancien grand hôtel à l’ambiance surannée, juste en face du port quand vous arrivez par bateau. On peut profiter de sa grande terrasse en surplomb pour prendre un verre ou même déjeuner, les tarifs ne sont pas si élevés. Ne pas hésiter à faire un tour à l’intérieur dans la succession de salons et de fouiner dans la boutique d’antiquités façon caverne d’Alibaba.

Macondo : sur plusieurs étages très joliment décorées jusqu’à la terrasse qui, comme au Salon Bleu, offre une vue panoramique sur la baie… Cuisine italienne, prix plutôt élevés pour Tanger mais agréable et délicieux tiramisu.

Restaurant Darna : tenu par une association qui vient en aide aux femmes seules, on y déguste une cuisine savoureuse dans un petit patio près du Grand Socco. Pour le déjeuner, menu copieux.

Pour le dîner, deux adresses un peu chic : le Palais Zahia et son beau patio sur le Petit Socco (avec musicien traditionnel) et le restaurant de l’Hôtel Pinus (où l’on peut se contenter de prendre un verre pour une vue magnifique au coucher du soleil).

Plusieurs restaurants de poisson sur le port de pêche : menu bon marché et très copieux avec des produits ultra-frais

Bars et cafés

Café Hafa : mythique café en plein air qu’on rejoint après une petite marche de la Kasbah. On s’installe sur les terrasses face à la méditerranée avec les jeunes (et moins jeunes) Tangérois qui apportent leur pique-nique pour siroter un thé à la menthe.

Café Cultural Moments : sur plusieurs étages, une succession de petites pièces très cosy décorées de livres et instruments de musique qui accueillent les étudiants du coin et quelques backpackers. On y joue parfois de la musique. Une de mes adresses préférées.

Le café du cinéma Rif : voir ci-dessous, sur le Grand Socco. L’un des rares endroits où l’on peut commander une bière, fréquenté par les jeunes qui utilisent son wifi gratuit et se retrouvent pour des discussions animées. On peut aussi y grignoter pas cher.

Déjeune : sur la place du Grand Socco, des jus de fruits frais qu’on peut siroter sur la petite terrasse ou à emporter, mélanges à la demande

Marocco club : Piano-bar au sous-sol du restaurant, pour un cocktail dans une ambiance coloniale (pour les amateurs du film Casablanca)

Bar de l’hôtel Minzah : hôtel des célébrités, mais prendre un thé au bord de sa piscine est un luxe très accessible

Loisirs

Librairie Les Insolites : librairie française avec une belle sélection d’ouvrages sur Tanger et de beaux livres, avec des libraires engagés et qui peuvent conseiller des lectures. Organise aussi des expositions et événements à suivre sur sa page Facebook

Cinémathèque Rif : l’âme culturelle de la ville, projections de vieux films et films indépendants récents dans des salles confortables

Cinéma Roxy : dans la ville nouvelle, un cinéma des années 1950 avec un escalier monumental et des décorations magnifiques, une expérience en soi

Hammam : Il y en a bien sûr de traditionnels (hommes et femmes séparés bien sûr) et bon marché, mais celui de l’hôtel L’Abyssin, intime et élégant, est un must à faire en amoureux

Balade au parc Perdicaris (lien expérience)

Excursion au cap Spartel, ligne de partage entre la Méditerranée et l’océan Atlantique, et aux grottes d’Hercule en taxi. Prendre un verre à l’hôtel Mirage à la sortie des grottes pour une vue époustouflante sur la côte Atlantique. Jouer au loto pour avoir la chance d’y dormir un jour (comme beaucoup de stars avant nous).

Visites

La Médina : principale attraction de Tanger, il fait bon se perdre dans ses ruelles, de s’attarder dans les boutiques comme celle du parfumeur Madini, de la coopérative rue Sidi Ben Raissoul pour les tissus berbères traditionnels, de l’antiquaire Majid, véritable musée, chez le vendeur de délicieux nougats rue Siaghine, etc. Contrairement à d’autres médinas comme celle de Marrakech, les commerçants ici ne sont pas insistants et l’on peut se balader de jour comme de nuit sans souci (même une femme seule).

Le marché couvert entre la Médina et le grand Socco : un marché authentique, où l’on peut acheter le fromage apporté par les petites paysannes à la tenue folklorique, de délicieux gâteaux et de l’amlou, des épices, etc.

Le musée de la Kasbah, une enfilade de beaux patios et des vitrines présentant les objets de la région par époque, magnifique mosaïque provenant de Volubilis représentant la déesse Vénus dans une scène marine.

Le musée de la Légation américaine : ancienne ambassade américaine datant du XIXe siècle, avec de beaux tableaux de Marguerite et James McBey, un couple d’Américains amoureux de Tanger dans les années 1930. Plusieurs pièces dans le style américain, et beau bâtiment traditionnel marocain avec patio mauresque et moucharabieh.Ne pas rater la pièce dédiée à Paul Bowles, l’auteur de Un thé au Sahara, qui a vécu longtemps à Tanger et écrit sur la ville.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s