Paris – Milan en train

Le trajet Paris – Naples en train est beaucoup plus facile qu’il n’en a l’air. Certes, lorsqu’on regarde la carte, on constate qu’on doit parcourir les trois quarts de la France et puis les trois quarts de l’Italie, mais grâce au train de nuit Thello, la première partie se fait en dormant.

Train Thello Paris – Milan

Nous sommes partis de Paris Gare de Lyon pour Milan à 19h15. Nous avons choisi l’option, luxueuse, de la cabine-lit 2 personnes entière, idéale pour un couple d’amoureux : un petit cocon cosy, très confortable, où nous attendait deux petites bouteilles de Prosecco, de jus d’orange et d’eau, et des gâteaux apéritifs. La cabine comporte un petit cabinet de toilette (petit nécessaire de voyage offert également) avec robinet dans un angle, les WC étant sinon un peu plus loin dans le wagon. Un oreiller, une couette assez chaude et des serviettes de toilette hyper propres sous emballage plastique scellé complètent la panoplie.

Le billet, réservé 3 mois plus tôt pour un départ un mercredi et un retour un vendredi en avril, nous a coûté 170 euros par personne aller/retour (offre Smart, billet non échangeable ni remboursable). Le tarif est dégressif lorsqu’on choisit les cabines à 4 et encore plus à 6 personnes, le tarif le plus bas observé étant de 29 euros l’aller. Bon à savoir si on doit partager une cabine avec des inconnus : on peut choisir des cabines « femmes » ou mixtes, ainsi que son lit (en bas, au milieu ou en haut), selon les disponibilités (les lits du haut étant les plus confortables). Il existe aussi des cabines « Premium » avec douche et WC à l’intérieur pour deux personnes maximum.

Les banquettes ne sont pas installées en lits dès le départ, ce qui nous a permis de prendre l’apéritif et de pique-niquer tranquillement dans la cabine en regardant le paysage. Le chef de wagon est venu les mettre en place ensuite à notre demande. Nous les avons trouvées plutôt larges et confortables. A part le bruit des roues et les secousses classiques du train, le voyage a été calme. C’est sans doute plus mouvementé pour ceux qui partagent leur cabine avec des personnes qui montent ou descendent à différents arrêts.

A vrai dire, nous appréhendions un peu ce voyage car nous avions lu des avis peu engageants… Le chauffage serait parfois difficile à régler notamment, certaines personnes se plaignant d’une climatisation trop forte ou, à l’inverse, d’une température trop élevée. Pour nous, il faisait un peu chaud mais cela n’était pas trop gênant. Il est question sur les forums de réveils brutaux en pleine nuit pour des contrôles de police, apparemment cela arrive parfois à la frontière suisse, mais nous y avons heureusement échappé. La personne responsable du wagon a pris nos passeports à l’entrée dans le train et nous les a rendus peu avant l’arrivée à Milan, nous n’avons pas eu d’autres formalités à faire. Les retards seraient assez fréquents d’après les commentaires des autres voyageurs, et notre expérience cette fois l’a confirmé : notre train, qui s’est arrêté assez longtemps en pleine nuit, est arrivé avec 40 mn de décalage sur l’horaire prévu, suite à un problème de locomotive. Toutefois, les voyageurs en correspondance étaient pris en charge à l’arrivée et ont pu prendre le train suivant. Nous n’avons pas eu ce problème car, par prudence, nous avions prévu un battement d’1h30 entre les deux trains.

Au petit matin, nous avons eu le temps, vu notre retard, d’aller prendre le petit déjeuner (offert) à la voiture bar, elle aussi très confortable. Le croissant, café et jus de fruit étaient bienvenus pour reprendre quelques forces avant la deuxième partie de notre voyage, le trajet Milan-Naples en train.

Petit déjeuner à la voiture bar du Thello

Au retour, tout s’est déroulé de manière identique si ce n’est que partant à 23h10 de Milan, les lits étaient déjà prêts et qu’un bon pour prendre un verre au bar, au lieu des bouteilles de Prosecco, accompagnait le bon pour les petits déjeuners du lendemain. Cette fois, le train est arrivé à l’heure, et nous avons eu le plaisir de regarder le paysage défiler le matin, allongés sur nos couchette, en nous disant que dans de telles conditions nous irions volontiers tout au bout de l’Europe…

Résumé : Aller Paris Gare de Lyon – Milano Centrale départ 19h15 arrivée prévue 6h (réelle 6h40) Retour Milano Centrale – Paris Gare de Lyon départ 23h10 arrivée 9h37 Prix : 170 euros aller/retour par personne en cabine double

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s