Milan – Naples en train

Il faut tout d’abord dire que ce voyage, le premier de ce blog, ne correspond pas tout à fait à la définition que nous avons donnée du Sloow Travel. En effet, un voyage réellement Sloow aurait consisté à faire de petites étapes, comme du cabotage en bateau (du traintinage ?), et donc, ici, après un trajet en train de nuit de Paris à Milan, à s’arrêter à Milan au moins une nuit pour se balader dans la ville. Mais nous avions un programme qui nous obligeait à poursuivre dans la foulée et c’est donc à 7h30, après une arrivée par le train de nuit Thello Paris-Milan à 6h40, que nous avons pris bord du Freccia Rossa à destination de Naples.

J’ignorais, jusque-là, que l’Italie avait son TGV, très moderne et aux sièges ultra-confortables (à tel point que nous nous sommes demandés si nous n’étions pas en première classe). Ce train, qui fait des pointes à plus de 300 km/h, traverse de superbes paysages, des vallées verdoyantes… on peut voir au loin de superbes villas avec leurs pins parasols si caractéristiques, ou encore des petits villages accrochés à leur colline comme Orvieto.

C’est un crève-cœur de voir passer les gares de Firenze (Florence) et Rome sans prendre le temps de s’y arrêter (pour une autre fois !). On arrive, avant même de s’en apercevoir, à Naples, pile à l’heure (11h50). Tout ce luxe a un prix : 126 euros A/R par personne pour un départ un jeudi et un retour un vendredi en avril (en pleines vacances scolaires italiennes).  Mais ce sont 658km avalés en un temps record – pas très Sloow, mais pratique quand on veut focaliser son voyage sur Naples et la côte Amalfitaine.

Au retour, notre Freccia Rossa a eu un problème technique à Rome et accusé un retard de 38 mn. De nouveau, ce n’était pas un problème pour nous car nous avions prévu une bonne marge (1h30) entre nos deux trains, mais nous avons pu constater que les membres de l’équipage étaient présents pour accompagner les personnes en correspondance. Par ailleurs, la compagnie Trenitalia est très efficace pour informer les voyageurs des retards, dont la durée estimée est affichée en temps réel sur les écrans qui permettent également de suivre sur la carte de l’Italie la progression du train.

Le temps a passé vite là encore, occupé notamment par des discussions avec nos voisins de Bologne amoureux de Naples – les Italiens semblent lier facilement connaissance dans les trains, comme en témoignaient les éclats de rire qui nous parvenaient des sièges derrière nous et les adieux touchants à l’arrivée.

Résumé :

Aller Milano Centrale – Napoli Centrale départ 7h30- arrivée 11h50

Retour Napoli Centrale – Milano Centrale départ 17h10 – arrivée prévue 21h29 (réelle 22h10)

Prix : 72 euros l’aller, 54,9 euros le retour par personne

Consigne à la gare de Naples, 6 euros par valise pour les 5 premières heures, 1h de l’heure ensuite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s